Peut-on reporter ou modifier les remboursements d’un prêt étudiant évolutif en cas de difficultés financières ?

prêt étudiant

Publié le : 01 janvier 20247 mins de lecture

Nombreux sont les étudiants qui souscrivent un prêt afin de mener à bien leur cursus. Sur le marché, plusieurs formats de crédits se côtoient, offrant des conditions différentes avec des avantages et des inconvénients. Explorons plus en détails le prêt étudiant évolutif : comment fonctionne-t-il ? Quelles solutions offre-t-il en cas de difficulté financière passagère ? Savoir qu’est-ce que le prêt étudiant évolutif et la façon dont il accompagne vos études est essentiel si vous comptez y adhérer.

Les grandes caractéristiques du prêt étudiant évolutif

Adressé aux étudiants ayant acquis leur majorité, qui poursuivent un cursus supérieur, le prêt étudiant évolutif fournit un apport financier souple, qui s’adapte aux besoins de l’emprunteur. En effet, durant les études universitaires ou post-bac, les profils diffèrent considérablement entre celui qui vit chez ses parents, celui qui loue un appartement en colocation, celui qui paie une scolarité en école privée, celui qui rejoint la fac avec une bourse, celui qui travaille les week-ends pour payer son logement ou encore celui qui suit deux formations en même temps. Le crédit évolutif propose donc une offre calquée au plus près des besoins réels de l’étudiant, avec une somme modulable et une durée d’emprunt calculée selon plusieurs facteurs.

Ce que vous apprendrez en visitant ce lien, c’est que le prêt étudiant évolutif permet de débloquer des fonds en plusieurs fois, pour réduire le montant des intérêts payés sur le capital emprunté. Cette solution est idéale pour régler des frais de scolarité sur plusieurs années, ou pour répartir l’apport financier tout au long des études. Bien qu’il s’adresse à des jeunes n’ayant pas encore de revenus fixes, le prêt étudiant reste un crédit avec des conditions bien précises de remboursement. Les modalités sont flexibles, par exemple, il est possible de commencer à payer le capital seulement à partir de la fin des études. Mais à aucun moment l’étudiant ne doit oublier que toutes les sommes qui lui sont prêtées seront dues, avec les intérêts correspondants.

Lorsque des difficultés financières apparaissent, il est primordial de s’informer de ce qu’il est possible de faire pour faciliter la situation et assurer le remboursement des échéances sans pénalité. Cet aspect doit être discuté dès l’établissement du contrat, car la plupart des étudiants sont confrontés à la précarité à un moment ou un autre de leur cursus.

Quelles sont les options en cas de difficulté de remboursement ?

Pour répondre à la question « qu’est-ce que le prêt étudiant évolutif ? », il faut s’intéresser aux options proposées lors des difficultés financières, qui peuvent être sélectionnées dès l’ouverture du contrat. L’assureur sait très bien qu’un jeune en études se consacre principalement à la réussite de son cursus, et qu’il lui est difficile de travailler à côté pour payer le remboursement de ses mensualités en plus de tout le reste. Pour cette raison, le prêt étudiant évolutif comprend une option de différé qui repousse le remboursement du capital à la fin des études. Concrètement, l’étudiant rembourse uniquement les intérêts et la cotisation d’assurance pendant tout son cursus, ce qui fournit un répit considérable et une marge de manœuvre intéressante dans les moments où le budget est très serré.

L’adaptabilité des mensualités est une autre solution sur-mesure qui répond aux contraintes de la vie étudiante. Si, par exemple, vous touchez un petit salaire durant l’été ou pendant vos périodes de stage, et que vous gagnez moins d’argent le reste de l’année, vous pouvez demander à faire ajuster le montant des mensualités en fonction de vos capacités réelles. Cette option peut permettre à un étudiant de prendre des vacances ou de s’installer tranquillement dans la vie active avec une baisse de la pression financière pour un temps donné.

Plus généralement, le prêt étudiant évolutif s’accorde aux ajustements, qu’il s’agisse d’allonger ou de raccourcir la durée du prêt pour modifier le coût des mensualités. Si la caution personnelle n’est pas possible lors de la demande de crédit, il ne faut pas hésiter à se renseigner sur les alternatives proposées par l’État ou par la banque elle-même, telles que le prêt étudiant BpiFrance ou le prêt étudiant garanti par l’État.

Comment prévenir les difficultés de remboursement ?

Une fois que vous vous retrouvez dans une situation financière délicate, il est souvent trop tard, et les dettes commencent à s’accumuler. C’est pourquoi il faut toujours anticiper ces périodes où vos revenus seront moins intéressants, notamment en vous demandant « qu’est-ce que le prêt étudiant évolutif ? » et en cherchant à en connaitre tous les coûts associés. Car, outre le capital emprunté, un crédit comprend aussi des frais de dossiers prélevés pour gérer votre demande et l’évaluation de votre profil, des frais relatifs à l’aménagement de la durée du prêt, des frais pour les options telles que le décaissement programmé ou la souplesse des mensualités, des frais d’assurance qui vous couvrent en cas d’incapacité temporaire ou irréversible, et, bien sûr, les intérêts appliqués au capital.

Assurez-vous que les mensualités choisies correspondront bien à vos capacités réelles en tant qu’étudiant, en prenant en compte le fait que votre budget sera variable et souvent serré. Vous pouvez aussi anticiper vos revenus post études en fonction des tendances du domaine dans lequel vous vous formez, et de la facilité d’accès à un poste.

Si malgré vos précautions, vous vous retrouvez en difficulté pour régler vos mensualités, vous devez prendre l’initiative de contacter l’organisme prêteur au plus vite. Celui-ci peut mettre en place une solution personnalisée, qui sera peut-être plus coûteuse sur le long terme, mais qui vous aidera à traverser une phase difficile. Vous pouvez aussi vous adresser, dans un deuxième temps, aux organismes sociaux qui accompagnent les étudiants et prévoient certaines aides d’urgence, par exemple pour payer des courses alimentaires, un loyer en retard ou des frais médicaux. Dans tous les cas, ne restez pas seul face à la situation et osez prendre les devants pour chercher de l’aide.


Plan du site