Trouver un courtier en regroupement de crédit et rachat

courtier crédit

Un particulier peut selon ses besoins demander plusieurs prêts. Il peut avoir recours à différents crédits à la consommation pour financer ses projets personnels. Plus le nombre de crédits s’accumule, plus il devient difficile de payer les mensualités sans présenter des difficultés financières. Le rachat de crédit consommation est une solution de financement en cas de surendettement. L’intervention d’un courtier devient alors essentielle.

Qu’est-ce que le regroupement de crédit ?

Le regroupement de crédit, comme son nom l’indique, permet de rassembler plusieurs dettes en une seule. De cette façon, le montant des remboursements mensuels est plus allégé. On l’appelle également rachat de prêt conso. Le principe du rachat est très simple. Un autre établissement financier se charge de racheter par anticipation l’ensemble des dettes de son client. L’emprunteur n’aura donc qu’un seul crédit à régler. Il disposera d’un nouveau taux, d’une nouvelle durée de remboursement et devra payer de nouvelles mensualités. Avec le rachat de prêt, la totalité des dettes est répartie de façon à diminuer le capital à payer dans le temps. Il est même possible de demander un surplus de capital pour financer un projet. Pour bénéficier d’un regroupement de crédit ou d’un rachat de prêt conso, il est indispensable de savoir négocier. En effet, l’emprunteur doit argumenter sa cause et demander le montant de prêt qui lui sera avantageux.

Qu’est-ce qu’un courtier en rachat de prêt ?

Pour obtenir un rachat de crédit consommation, l’emprunteur a besoin de trouver un établissement financier spécialisé. C’est à ce niveau que le courtier en rachat de prêt intervient. Il s’agit d’un intermédiaire entre le demandeur de crédit et le créancier. En d’autres mots, le courtier est un professionnel qui travaille en indépendance ou dans une agence dans le but d’aider son client à trouver la meilleure offre de regroupement. Il compte parmi les acteurs majeurs qui défendent la cause de sa clientèle et qui l’accompagne tout au long des démarches liées à la restructuration des dettes. C’est une personne expérimentée dans la finance et qui a su, au fil du temps multiplier ses connaissances en la matière. C’est pourquoi il est en mesure de trouver l’organisme financier adapté au besoin de son client. En bref, le courtier est l’agent recommandé pour assurer le bon déroulement d’une demande de rachat de crédit. Il met à profit son expérience pour mettre en relation un organisme financier ou une banque avec l’emprunteur le plus rapidement possible. Son service s’accompagne de conseils et de suivis personnalisés. Cet intermédiaire œuvre ainsi dans le but de proposer les meilleures solutions pour réduire les mensualités du demandeur de prêt.

Pourquoi faire appel à un courtier rachat de crédit?

Si toutes les banques et les établissements financiers classiques peuvent octroyer des prêts à un particulier, seuls quelques-uns d’entre eux sont en mesure d’accepter le rachat de prêt conso. Il devient alors difficile de trouver vers qui s’orienter pour l’obtention d’une réponse positive. Ces organismes de crédit préfèrent de loin les clients proposés par un courtier. Ce dernier facilite en effet le travail de la banque en fournissant les dossiers relatifs à la demande de prêt : avec les arguments et les justificatifs nécessaires. Il met son savoir-faire à profit de son client afin d’avoir une réponse favorable très rapidement. Le courtier prêt conso s’assure également d’obtenir les meilleures conditions de restructuration de prêt. Il va négocier le taux crédit conso, et le coût de l’emprunt à la place de l’emprunteur. Afin d’obtenir le meilleur taux, il doit monter un dossier sur la situation financière de sa clientèle. Il fait aussi profiter cette dernière des meilleurs conseils en termes de rachat de crédit. En outre, le professionnel est rémunéré en fonction de la valeur du crédit obtenu. De ce fait, il n’obtient ses honoraires qu’une fois la demande approuvée. Dans le cas contraire, il ne reçoit aucune rémunération.